Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
happycultrice

A toi, tata.

De JuanSzela Ilustraciones (facebook).

De JuanSzela Ilustraciones (facebook).

Tata,


Nous pensons à toi, à A. que tu es partie rejoindre et à papy et mamie qui se sont si bien occupés de toi ces dernières années. Personne ne se serait mieux occupé de toi qu'eux.


Je garde en mémoire nos moments agréables passés ensemble à la campagne comme à la ville:
A Saint Ch., je me souviens des œufs de poules que nous allions chercher dans le poulailler, je me souviens du nourrissage des lapins et des heures passées à manger des groseilles dans ton jardin. Tu me disais que
j'allais tomber malade et je te répondais: "maisss nonnn". Et je n'ai jamais été malade !
Je me souviens aussi de l'odeur de la menthe qui poussait à côté de ta maison et des quelques nuits passées chez toi parce que le lendemain je montais à cheval à deux pas de là. D'ailleurs, je ne compte pas le nombre de fois ou je t'ai fait « coucou » assise sur mon cheval en passant devant chez toi.
Je me souviens de ton vieux téléphone à cadran. Tu avais un coup de téléphone à passer et tu m'avais laissé composer le numéro.
Je me souviens des après-midis passés à jouer dans les bottes de paille avec ma sœur et des vaches au fond du jardin, dans le pré d'à côté.
Papa et maman se souviennent qu'un gâteau était toujours prêt le dimanche en cas de visite imprévue.

Je n'oublierai pas la part d'Histoire qui se cachait dans ton garage : les stigmates de la guerre étaient encore visibles sur les murs. Une telle découverte ne pouvait pas me laisser indifférente.
Je me souviens aussi de nos moments partagés avec Bobby, ton coquin d'épagneul breton qui filait souvent à l'anglaise. Et puis il y avait ce petit camion de l'épicier qui klaxonnait et auprès duquel tu achetais ton pain.
Et puis il y a eu ce jour ou nous vous avons rendu visite à Antoine et toi munis d'une boîte de bonbons un peu spéciale... Les bonbons étaient en forme d'animaux. Je me remémore vos airs étonnés face à ce gros rat rouge et gélatineux. Quelle idée !


Puis tu as déménagé à V., plus près de chez nous. Nous avons partagé d'autres moments tout aussi agréables. Je me souviens de nos verres de sirop de menthe partagés à ma sortie du lycée, du sourire que tu avais lorsque notre chien était à tes côtés et de nos parties de dominos chez papy et mamie : nous comptions les points avec des allumettes.
Et puis tu as même découvert ce qu'était un selfie (je ne révélerai pas ici le filtre que j'avais utilisé ce jour-là, cela restera notre petit secret). Je garderai précieusement cette photo qui reflète ta simplicité et ta joie de vivre.
À Noël, sans le savoir tu as été l'instigatrice d'un projet singulier. Avec mes élèves nous avons écrit aux EHPAD de la région. J'espère que tu auras eu le plaisir de lire une de leur carte de vœux. J'espérais t'apporter un peu de réconfort dans ce contexte si particulier. Je renouvellerai ce projet afin que nos jeunes
apportent un peu de soutien à nos aînés à qui nous devons tant.


Je me sens chanceuse d'avoir vécu tout cela avec toi.


Pour tout ça, merci "tata"!
 

De JuanSzela Ilustraciones (facebook).

De JuanSzela Ilustraciones (facebook).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

S
Toutes mes condoléances ... Ton texte est très émouvant, plein de courage à toi et tes proches !
Répondre
H
Merci ???? la cérémonie a été simple, les fleurs étaient sublimes. Un bel aurevoir.